EmarketingWay voix du numérique (partout)

Revue de tendance des technologies par Mickaël Jouyaux, consultant & formateur, Montréal Paris.

Snapchat reveals how coronavirus affects its U.S. users

In just a couple of short weeks, much of American society has shut down. Today, Snapchat released new research about what its U.S. users are saying and where they’re going during the coronavirus pandemic.

While Snapchat would not provide Adweek with hard numbers, it said that users self-report using the service more. Adweek has previously reported spikes in traffic on Reddit, Tumblr and Pinterest due to the coronavirus outbreak forcing more Americans to work from home and search for a community online.

Snapchat’s findings come from a survey of users, aggregated and anonymized location data, and top trends from search, stickers, public and Our Story post captions. The survey and data were collected last week.

Last week, as compared to the week prior, trips to universities and high schools were down 73% and 86%, respectively, while visits to airports (-22%), restaurants and bars (-29%), malls (-32%), movie theaters (-40%), gyms (-41%) music venues (-59%) are all down. Grocery stores have seen an uptick in visitation by 2%. Since Feb. 23, the app Foursquare saw trips to the grocery store increase 19% nationally.

Take a look to the full article thanks to adweek.com (source, infographic by The Kochava Collective)

Poster un commentaire »

Générer du trafic pour Noël grâce aux réseaux sociaux !

Noël est à notre porte. Dans quelques heures, les cadeaux seront au pied du sapin et les marques tenteront le tout pour le tout, pour se démarquer les unes des autres afin que les consommateurs achètent chez elles !

Pour faire la différence et attirer du trafic sur son site web, les réseaux sociaux sont un levier à ne pas négliger durant cette période de fêtes de fin d’année. À travers cet article, je vous propose de découvrir 5 choses à faire pour bien intégrer Noël à votre stratégie sur les réseaux sociaux et ainsi driver du trafic sur votre site, pour augmenter vos ventes.

Article complet d’agorapulse.com (source) à lire ici

Poster un commentaire »

Le SEO et SEA sont complémentaires : 3 conseils pour les optimiser ensemble

Non, le SEA et le SEO ne sont pas concurrents. La création de campagnes Google Ads peut même vous permettre de nourrir votre stratégie SEO. Et travailler son référencement naturel et son référencement payant de façon simultanée permet de gagner du temps et de l’efficacité.

SEO et SEA, deux leviers stratégiques et complémentaires

Le SEA et le SEO peuvent être combinés pour développer l’efficacité de votre stratégie marketing. En tant que leviers marketing dédiés à votre visibilité, le référencement naturel et le référencement payant répondent conjointement à votre objectif principal : acquérir plus de leads.

Lire l’article de ladn.eu (source)
Poster un commentaire »

5 things retailers can learn from Birchbox

Rachel Humphrey, director of PR and strategic partnerships at Birchbox UK shares five ways the subscription retailer has created a whole new way for consumers to buy beauty products both online and in-store.

1. Find your niche

Birchbox was one of the first brands to capitalise on the increasingly popular subscription model of retailing. And when it launched in 2010, less than 2% of beauty was sold online. Its founders realised how inefficient beauty sampling was and wanted to create a new way of attracting new customers to beauty brands.

Full article by essentialretail.com (source) is waiting here !

Poster un commentaire »

Pourquoi Amazon va disrupter le retail physique ?

amazon_retail_disruptionLa principale menace qui pèse aujourd’hui sur mes amis retailers de la grande distribution, dont Auchan évidemment, ce n’est pas la croissance de l’e-commerce, ni même la concurrence d’Amazon avec le online (quoi qu’elle fasse déja du mal), mais bel et bien l’arrivée potentielle d’Amazon comme retailer lui-même.

Car ma conviction est bel et bien qu’Amazon va débouler fortement dans le retail, et ce tsunami là sera finalement bien plus violent que celui de l’e-commerce et devrait totalement redessiner le paysage du commerce physique.

Lire l’article complet de Michel de Guilhermier, président et fondateur de Day One Entrepreneurs & Partners (source : frenchweb.fr)

Poster un commentaire »

Jewelry advertisers : no love for Valentine’s Day in Paid Search

mots-clés-sea-joaillerie-usaAccording to the National Retail Federation, one in five Americans plans to buy jewelry for their sweetheart this Valentine’s Day, totaling some $4.8 billion. You might not know that, however, judging by Paid Search activity in the Jewelry Retail category.

For instance, AdGooroo ranked the top 500 jewelry-related keywords based on Desktop Text Ad spend on U.S. Google AdWords from January 1 to February 5, 2015 and found no specific mention of Valentine’s Day in any term. To be sure, the Top 20 keyword ranking below suggests that it’s business as usual in the category, with top keywords including general terms such as ‘engagement rings’, ‘wedding rings’ and ‘diamond’ as well as branded terms such as ‘pandora charms’, ‘alex and ani’ and ‘kay jewelers’.

See the Top 20

Source : adgooroo.com

Poster un commentaire »

Chiffre d’affaires 2014 de l’e-commerce en France

chiffre-d-affaires-e-commerce-en-franceSelon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les ventes sur Internet continuent de progresser à un rythme soutenu. En 2014, les ventes sur internet ont atteint 56,8 milliards d’euros, en hausse de 11% sur un an. Les ventes de Noël (novembre-décembre), qui représentent 20% du chiffre d’affaires de l’année, ont atteint 11,4 milliards d’euros soit 13% de plus qu’à Noël 2013.

Source : journaldunet.com

Poster un commentaire »

7 ingrédients pour une « landing page » réussie

92% des marketers pensent que l’optimisation d’une landing page, en français « page web de destination », est une stratégie marketing efficace pour augmenter vos conversions. La priorité numéro un des marketers étant d’améliorer leur taux de conversion en 2014, commencez donc par optimiser votre landing page ! Pour cela Raffles Media vous livre 7 ingrédients pour une landing page réussie.

Pour attirer des visiteurs sur votre site vous déployez de nombreuses stratégies marketing qui finissent par vous coûter de l’argent: email marketing, affiliation, publicités, réseaux sociaux, Adwords… Pourtant, votre taux de rebond explose, 98% d’entre eux n’achèteront pas sur votre site. Ainsi, lorsque vous essayez de convertir vos visiteurs en clients, une première impression digitale engageante est cruciale. Quand un internaute arrive sur votre site web, la première impression qu’il aura est votre landing page. Pour optimiser vos conversions en 2014, vous n’avez plus le choix, vous devez bien penser et optimiser votre page d’atterrissage !

Le recours à une landing page efficace peut augmenter vos conversions de 300%. La simple optimisation de ces pages aura un impact majeur sur votre rentabilité. En effet une page d’atterrissage optimisée peut augmenter votre ROI de plus de 291% et vos prospects de plus de 144%.

Soignez votre landing page doit donc devenir votre priorité ! Cette infographie vous livre 7 ingrédients pour une landing page réussie…

Voir l’infographie

Source : rafflesmedia.fr

Poster un commentaire »

Les réseaux sociaux drainent 7,7% de visites sur les sites e-commerce

Les acheteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser les réseaux sociaux. Conséquence : le trafic augmente sur les sites web des retailers. Une nouvelle étude d’Experian montre que Facebook ou Pinterest sont parmi les plus efficaces pour découvrir les produits. L’étude montre que les visites ont ainsi augmenté de 7,7% sur les sites web des détaillants grâce au canal social média. L’année dernière, les visites atteignaient 6,6% du trafic vers les marques.

L’étude, réalisée sur plus de 34000 détaillants américains, explique cette progression au vu de la fréquentation des réseaux sociaux. Aux Etats-Unis par exemple, 58 % des adultes consultent un réseau social chaque semaine, 78% pour la tranche 18-35 ans. On observe aussi que les temps de visite sont rallongés et impactent les taux de clic: les internautes américains passent en moyenne 21 minutes et 35 secondes chaque fois qu’ils utilisent Facebook, sur YouTube, ils passent en moyenne 20 minutes et 44 secondes en temps de visite. Sur Twitter et Pinterest, les visiteurs passent entre 10 et 11 minutes en temps de visite, entre 6 minutes et 7 secondes en moyenne sur Google +.

Suite de l’article de frenchweb.fr

Poster un commentaire »

Social Commerce : les réseaux sociaux qui génèrent le plus (et le moins) de ventes

La solution de création de boutiques en ligne Shopify propose une infographie sur les réseaux sociaux qui génèrent le plus de ventes. Pour cela, elle a analysé 37 millions de visites réailisées à partir des réseaux sociaux pour un total de plus de 500 000 commandes.

Si Facebook reste le réseau social qui domine en matière de trafic et de ventes, il est surpassé par Instagram ou Pinterest en terme de valeur du panier moyen.

Voir l’infographie sur frenchweb.fr

Poster un commentaire »

How to avoid showrooming ? A major concern for many stores…

showrooming“Oh-oh, here comes another whipper-snapper equipped with a smartphone to show up our inefficiencies.”

There are a large number of retailers who feel threatened by the showrooming trend. For those not aware, showrooming is essentially the art of using the store to try out an item before evaluating pricing and buying it online (i.e. on the smartphone).

Eye of the vampire, fear, The Myndset digital marketingI find this attitude — of trying to ward off or avoid showrooming — rather amusing. Retailers are complaining. Yet, these are the very same retailers who have happily enjoyed ROPO (research online and purchase offline), who have had the opportunity to reap the benefits of geo-localization and geo-fencing and who have probably also recuperated clients after a disappointing eCommerce experience (including online fraud). It’s a two-way street.

Defending against showrooming

Retailers are coming up with strategies to ward off showrooming. Primitively, this could include not enabling any wifi connections instore. Some are looking at dynamic pricing. Others still are creating exclusive products — even if it is just in the labeling — to obscure comparisons. In Australia, there’s a store called Celiac Supplies that has gone so far as to ask for customers to pay a fee at the door to enter the store. The fee is then applied against a purchase in the store.

Value add as opposed to value hide

What if retailers spent as much energy creating a value-added proposition versus the online store, such that the offline value were manifest. Too many stores still provide an archaic, only mildly inviting environment, where the customer can be made to feel “lucky” to be able to shop.

Without even talking about how to bring digital (devices, wifi, e-payment, eCommerce, virtual dressing rooms, etc…) into a store, retailers have the chance to leverage their IRL advantages :

– having knowledgeable, service-oriented and motivated salespeople
– playing with all the senses : lighting, sound, smell, touch, taste
– creating real life events – educational, entertaining, surprising
– offering meetings with celebrities, and more…

Full article here from themyndset.com

 

Poster un commentaire »

37% of online shoppers turn to mobile

mobile caddieAfter the flood of pre-holiday mobile shopping research we’ve been seeing, some actual mobile activity numbers are starting to come in pointing to some early trends.

Compared to the same weekend last year, this past weekend was a busy one for mobile shoppers online.

As overall online sales were up (19%) over the same period last year, mobile traffic accounted for more than a third (37%) of all traffic, based on the IBM Digital Analytics Benchmark.

The data is based on millions of transactions from about 800 retail sites and shows mobile sales as 18% of all online sales, an increase of 39% from last year.

Smartphone traffic accounted for more (22%) of all traffic than did tablets (14%), though, as in all other studies we’ve seen, actual sales on tablets (13%) exceed those made on smartphones (5%).

Full article here from mediapost.com (source)

Poster un commentaire »

8% des acheteurs français pratiquent le « showrooming »

Selon la seconde vague de l’Observatoire du ROPO* de FullSIX Data, 8% des acheteurs français font du « showrooming » et repèrent les offres qui les intéressent en magasin mais choisissent de les commander en ligne sur les sites des enseignes (moyenne observée pour les acheteurs d’une enseigne donnée sur une période de 3 mois). Les motivations à ce comportement d’achat sont variées : « éviter de faire la queue », « être livré chez soi », « bénéficier d’offres exclusives Web ». Ce comportement tend à se développer et devient particulièrement significatif dans des catégories comme les cosmétiques (9%), la maison (8%) ou la téléphonie (22%).

(*) ROPO est un acronyme pour Research Online, Purchase Offline.

Source : cbnews.fr

Poster un commentaire »

16% of online transactions driven by emails take place on mobiles

A new study released Tuesday offers more evidence that tablets — especially the iPad — are more m-commerce friendly than smartphones.

The report by email marketing services provider Yesmail Interactive found that 16% of online transactions driven by marketing emails took place on a mobile device. Within mobile, more than half (56%) of purchases originated on a tablet, and virtually all (99%) of the tablet transactions happened on an iPad.

More from mediapost.com (source)

Poster un commentaire »

Is your business spending too much time on Facebook ?

Countless articles and studies have focused on the negative psychological consequences of Facebook. They include everything from depression (seeing friends’ awesome vacation photos while you’re sitting at a computer can sparkFOMO, or « Fear of Missing Out ») to relationship problems (a British survey found that nearly one-third of divorce filings in 2011 mentioned Facebook).

Researchers in Norway have even published a new psychological scale to measure Facebook addiction. Yet, while these all focus on personal afflictions, I wonder whether there’s a similar phenomenon with businesses today.

Full article here

Source : Mashable

Poster un commentaire »

Google se lance dans l’e-education avec la vente de manuels scolaires

Google propose d’alléger les cartables et les porte-monnaies grâce à la vente de manuels scolaires sur GooglePlay…

Accompagnant le foisonnement de nouvelles start-ups qui a marqué l’année passée, ce sont désormais les géants de la Silicon Valley qui font leur entrée en masse sur le marché. Après Apple et son application iBooks, ou encore Amazon et son Kindle, Google est l’un des derniers géants d’Internet à s’attaquer au marché de l’e-education en lançant le 9 août la vente de manuels scolaires sur Google Play. Cette première incursion est stratégique à quelques jours de la rentrée scolaire puisque ces manuels représentent pour les étudiants un poids financier conséquent pouvant aller jusqu’à 900 dollars par an. Un rapport récent du BLS Census Bureau indique ainsi que le prix de ces manuels a augmenté de plus de 800% en trente ans soit une croissance trois fois plus forte que l’immobilier ou le coût des services médicaux. Google propose une alternative simple: acheter ou louer ses manuels en ligne.

Lire l’article de L’Atelier

Poster un commentaire »

Starbucks generates more than 3M mobile payment transactions per week

http://www.mobilemarketer.com/cms/news/commerce/15017.html

Poster un commentaire »

Le futur du commerce : un équilibre des canaux online et offline

http://www.e-marketing.fr/Breves/Le-futur-du-commerce-un-equilibre-des-canaux-online-et-offline-51029.htm via @Emarketing_fr

Poster un commentaire »

32 millions de Français achètent sur Internet

31,9 millions. C’est le nombre d’internautes qui achètent en ligne en France, soit plrès de 80 % de cette population. Cette proportion se situe même autour des 90 % pour les CSP+ et les 25-34 ans. Quant aux 50 ans et plus, ils sont 74 % à consommer en ligne. C’est ce que constate Médiamétrie dans son baromètre trimestriel de l’audience du e-commerce en France.

D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, l’achat en ligne continue de progresser au 3e trimestre 2012. En un an, le nombre de cyberacheteurs a augmenté de 5 %, soit 1,4 million de nouveaux adeptes.

« Le nombre de cyberacheteurs continue de progresser plus rapidement que le nombre d’internautes, constate Bernard Krug, directeur du département des mesures d’efficacité online de Médiamétrie//NetRatings. De plus les achats online sont de plus en plus fréquents puisque plus de 44,1% des internautes ont réalisé des achats sur le web au cours du dernier mois contre 42,6 % en 2011. »

Source : e-marketing.fr/Médiamétrie

Poster un commentaire »

Facebook Exchange : a new way for advertisers to target qualified leads

Facebook is testing and will soon launch Facebook Exchange, a real-time bidding ad system where visitors to third-party websites are marked with a cookie, and can then be shown real-time bid ads related to their web browsing when they return to Facebook. This could be a huge money maker for Facebook as it will allow for better direct advertising — for example a travel site could serve ads about a flight to Hawaii to someone who almost bought a flight on their site. Advertisers might pay big premiums for highly-accurate targeting.

Users will be able to opt out of Facebook Exchange, but only on an advertiser-by-advertiser basis. They can’t opt out of the program completely. Facebook just notified TechCrunch that Exchange is currently in testing with roughly 10 advertising demand-side platforms, and it will become more widely available in the next few weeks for traditional Facebook sidebar ads charged at cost-per-thousand-impressions, but not Sponsored Stories or mobile.

Here’s how Facebook Exchange works :

– A user visits a travel site that’s hired a DSP rigged up with Facebook Exchange

– A cookie is dropped on that user’s computer, typically when they’ve shown purchase intent

– If the user fails to make a purchase, the DSP contacts Facebook and gives them the user they wish to target’s anonymous User ID

– The advertiser pre-loads creative for ads that would target that user

– When the user visits Facebook it recognizes the cookie

– The DSP is notified and allowed to make a real-time bid to show them ads

– The DSPs with the highest bids get their highly-targeted ads shown to the user

– If the user disapproves of being shown the ad and ‘X’s it out, they’re shown a link to the DSP where they can opt out of future Facebook Exchange ads

Full article from TechCrunch

Poster un commentaire »

Ecommerce in China : How the World’s Biggest Market Buys Online

China is poised to become the biggest online marketplace in the world within the next few years, according to multiple estimates.

Online retail generated $121 billion in sales in China last year, up 66% from 2010, according to Barclays Capital. The size of China’s ecommerce market is expected to more than triple over the next three years, with sales reaching $420 billion by 2015. That’s 20% more than what the U.S.’s ecommerce market is forecast to bring in that year.

China has an estimated 193 million online shoppers, more than any other country. By 2015, those consumers will be spending $1,000 per year online — the same amount that U.S.’s 170 million online shoppers currently spend annually. By that time, ecommerce could account for more than 8% of all retail sales in China, Boston Consulting Group predicts.

Full article from Mashable : http://t.co/teoUWV8Z

Poster un commentaire »

La croissance du commerce électronique s’accélère aux Etats-Unis

Au premier trimestre, le commerce électronique a enregistré 44,28 milliards de dollars de vente, soit un bond de 17% sur un an

Le cabinet comScore a annoncé mercredi que la croissance de la distribution en ligne avait repris aux Etats-Unis à un rythme accéléré, qu’on n’avait plus vu depuis 2007.

Au premier trimestre, le commerce électronique a enregistré 44,28 milliards de dollars de vente, soit un bond de 17% sur un an.

« Même si la reprise économique reste douloureusement lente, le basculement sur le commerce électronique s’accélère », a commenté le président de comScore Gian Fulgoni, cité dans un communiqué.

« Cela représente des opportunités mais aussi des difficultés pour les commerces physiques, qui pourraient ne pas parvenir à garder en ligne la part de marché qui est la leur dans le commerce traditionnel », a-t-il souligné.

Durant la période janvier mars, les abonnements et contenus numériques, les logiciels, l’électronique, l’horlogerie-bijouterie et les spectacles ont enregistré une croissance d’au moins 17% de leurs ventes en ligne sur un an.

Près de la moitié (48,8%) des transactions bénéficiaient de livraisons gratuites.

D’après Les Échos

Poster un commentaire »

E-commerce : +19% en février

Après un mois de janvier très bénéfique aux ventes en ligne, février voit le panier moyen des achats sur Internet chuter de plus de 5 euros sur un an, tandis que le nombre de transactions progresse de 26%. L’indice mensuel des paiements en ligne du JDN fait le point.

Lire la suite : http://t.co/L0ghwttC

Poster un commentaire »

Walmart bâtit une stratégie autour des médias digitaux

La nouvelle entité innovation de Walmart passe les réseaux sociaux au peigne fin pour améliorer son marketing. Le projet est piloté par les deux fondateurs de la start-up Kosmix, récemment acquise par la chaîne.

La chaîne mondiale de grands magasins Walmart est surtout connue pour son soutien à la dispersion urbaine, mais elle a également développé une solide stratégie de médias digitaux. Le dernier développement de ce type est le Walmart Labs, une entité basée dans la Silicon Valley, contrairement aux bâtiments centraux de Bentonville, dans l’Arkansas. Comme l’indique son nom, l’entité est le laboratoire d’innovation de Walmart et vise à intégrer l’expérience du shopping entre les grands magasins et Walmart.com, en développant des plates-formes, produits et activités basés sur le commerce social et mobile. Social Genome est l’un de ces produits, un système qui surveille les réseaux sociaux pour y déceler les tendances et d’autres informations utiles, et les analyser afin d’augmenter l’efficacité de la promotion des produits. Walmart Labs est le résultat de l’acquisition par Walmart de différentes start-up d’innovation spécialisées dans l’e-commerce et le marketing mobile.

Un environnement de start-up dans un groupe corporate

La stratégie de l’entreprise est de développer l’innovation grâce à des acquisitions aussi bien que grâce à ses ressources internes. Walmart Labs tente d’allier le meilleur de ces deux mondes, les grandes entreprises et les start-up ; il s’appuie sur les ressources de sa maison-mère, sans y être totalement intégré, et préserve un parfum de start-up au sein de ce qu’on pourrait considérer comme une entreprise « ultra corporate ». Walmart Labs a été créé en avril 2011, suite à l’acquisition par Walmart de la start-up de médias sociaux Kosmix, dirigée par Venky Harinarayan et Anand Rajaraman, les fondateurs du groupe Kosmix. Depuis, Walmart a également acquis Grabble – une technologie point de vente intégrant le mobile – la start-up de publicité mobile OneRiot et, plus récemment, l’agence mobile Smart Society.

L’analyse sémantique à la base de la stratégie mobile

Le projet phare de Walmart Labs, The Social Genome, est un projet, et un produit, qui recourt à l’analyse sémantique pour collecter des données pertinentes sur les clients, sur  base de leurs conversations sociales. Il distille des tweets, des posts sur Facebook ou sur des blogs et d’autres publications à l’attention de ressources potentielles. Leur solution de gestion de données Fast Data est baptisée Muppet, et ils s’en servent pour convertir les données en termes spécifiques, ou pour extraire les tendances, en exploitant le langage naturel pour déduire, par exemple, que quelqu’un parle de Salt, le film, et non de « salt », le sel. L’objectif est d’utiliser ces données pour améliorer l’expérience du shopping grâce à un ciblage plus fin. Ce processus a permis de créer une base de connaissances étendue qui peut venir en soutien des campagnes de marketing, comme leconcours « Get on the Shell » de Walmart Labs. Il s’agit d’une compétition dans laquelle les particuliers publient une vidéo présentant un nouveau produit. Un vote en deux tours déterminera le produit gagnant, que l’on pourra alors trouver dans les magasins et sur le site de Walmart.

Source : http://t.co/R45TkpSu

Poster un commentaire »

5 ways to drive people offline

No matter what your business sells, how it sells it or how and where people buy you it, people are going online to find it, pure and simple. That’s as true for those one of kind hand made earrings as it is for the spa and auto repair shop in their neighborhood.

Full article : http://t.co/ydUvaImh

Poster un commentaire »

55% of shoppers are uncomfortable giving credit card info to social networks

Despite the prevalence of social networks, consumers are still queasy about oversharing when it comes to credit card info.

That, at least, is the crux of an online survey executed by digital marketing firm Digitas and conducted by Harris Interactive in early January. Canvassing 2,247 would-be online shoppers, showed a slight majority weren’t ready to use Facebook et al. as a buying platform. Predictably, older and richer consumers were even less apt to share such data.

Other factoids that emerged in the survey: People are spending almost as much time accessing social networks via their mobile devices as they do via their PCs. (Perhaps that’s not so astonishing, since other surveys have showed time on mobile devices eclipsing PC time.) Another data point may be more surprising: Baby Boomers aged 45-54 — especially males — use their mobile device to access social networks more than 18-44 year-olds.

How about you? Are you using your mobile devices more to access Facebook and Twitter? Are you OK giving them your credit card number? Sound off in the comments.

For the full-size version of this infographic, click here.

( source : Mashable Business )

Poster un commentaire »

La Redoute et le buzz de l’homme nu

Analyse du good / bad buzz de la Redoute par RELATIA et DYNVIBE dans les colonnes de INfluencialemag : http://t.co/DQ4CPTMy

Poster un commentaire »

Tablets dominate mobile purchases

Findings presented at the Mobile Insider Summit Friday suggest that when it comes to m-commerce, smartphones are for browsing but tablets are for buying. During a panel focusing on mobile shopping during the 2011 holiday season, mobile retail and marketing experts indicated the tablet was the device of choice for mobile transactions.

Read more from MediaPost : http://tinyurl.com/74vfv4g

Poster un commentaire »

11 Deadly Social Media Sins for Brands

Most brands are trying really hard to succeed with their social media initiatives. They are trying new ways to engage – from receipts at checkout to advertisements in newspapers; brands are trying their best to connect with consumers on social networks.

In the pursuit of trying to get things done, some “top” brands have made mistakes. Here are some things to avoid, with no exceptions – things that I hope are rarely repeated.

http://t.co/uAGFR1zS

Poster un commentaire »

S’adapter au « SoLoMo shopper »

Comment s’adapter au « SoLoMo shopper » ? http://t.co/XhtbKHHy

Poster un commentaire »

%d blogueurs aiment cette page :